Découverte, Ingrédients

Des déodorants mis en cause dans une étude sur le cancer du sein

Deodorant natural Ecogarantie breast cancer

C’est un geste du quotidien plutôt banal mais qui pourrait s’avérer véritablement dangereux. Selon une étude parue en septembre dans la revue International Journal of Molecular Sciences, l’utilisation répétée de déodorants anti-transpirants pourrait déclencher des cancers du sein. Passons au décryptage!

 

Déodorants et anti-transpirants, quelle différence?

Avant de décrypter les résultats de cette étude menée par deux chercheurs suisses, il convient de bien différencier déodorants et anti-transpirants car oui, ce sont bien deux produits différents.

Un déodorant contient des actifs qui vont éliminer les bactéries responsables des mauvaises odeurs et des agents antiseptiques qui vont réduire la multiplication des micro-organismes cutanés. En plus de ces actifs, un déodorant peut contenir des parfums (de préférence naturels) et plus important encore, il n’empêche pas la transpiration.

En revanche, les actifs d’un anti-transpirant bouchent la glande sudoripare, ce qui empêche la transpiration et le bon fonctionnement de votre corps. En effet, gardez à l’esprit que la sudation est normale et indispensable pour réguler la température de celui-ci.

Les anti-transpirants contiennent bien souvent des perturbateurs endocriniens qui vont perturber votre système hormonal, ce qui peut avoir un impact sur la reproduction et la fertilité. Parmi les perturbateurs endocriniens connus, ce sont les sels d’aluminium qui sont particulièrement mis en cause dans cette étude.

 

Les sels d’aluminium à l’origine de tumeurs agressives

On les retrouve sous la dénomination INCI suivante : Aluminum chlorohydrate, Aluminium Sesquichlorohydrate, Aluminum zirconium pentachlorohydrate. Les sels d’aluminium réduisent le processus naturel de transpiration en resserrant les pores de la peau et en limitent ainsi la sécrétion. De plus, c’est une matière première peu coûteuse et présente en abondance sur Terre, ce qui permet aux entreprises de proposer des prix défiants toute concurrence.

André-Pascal Sappino et Stefano Mandriota, deux chercheurs suisses de la Fondation des Grangettes, du Centre d’oncologie et d’hématologie Hirslanden de la clinique des Grangettes, et de l’Université d’Oxford (rien que ça), alertent depuis 2016 sur les dangers que comportent l’utilisation de ces sels d’aluminium en cosmétique.

A l’époque, conduire une étude de masse sur l’homme est jugé impossible car cela prendrait trop de temps pour analyser les effets des sels d’aluminium à long terme. Des souris ont donc été exposées à cette substance, et elles ont développé des tumeurs agressives.

Selon l’étude qu’ils ont publiée en septembre 2021, les sels d’aluminium provoqueraient un dérèglement de l’ADN et des chromosomes. Ce dérèglement entraînerait des brisures et des recompositions aléatoires, un phénomène qui est l’une des causes caractéristiques des cancers. Ces chercheurs affirment que seule une petite dose suffit pour provoquer ces dérèglements, et comme l’utilisation des anti transpirants sur les aisselles est proche des glandes mammaires, même les produits en contenant très peu seraient dangereux.

En conséquence, les auteurs de cette étude demandent l’interdiction des sels d’aluminium dans les cosmétiques, une décision qui fait trembler l’industrie cosmétique traditionnelle, encore bien adepte des perturbateurs endocriniens en tous genres.

 

De nombreuses marques proposent une alternative

Les études font état d’un constat accablant: Sur le marché, seulement 15 à 20% des déodorants sont dépourvus de sels d’aluminium. En outre, la pierre d’alun ne représente pas une solution alternative, car elle est en réalité un sel d’aluminium naturel.

Deodorant solide Ohloulou beurre cacao

Voilà une autre raison de se tourner vers les cosmétiques biologiques, écologiqueset surtout labellisés. Chez Ecogarantie®,certains de nos membres proposent un déodorant à la composition respectueuse de votre peau et de l’environnement. Le déodorant stick solide Ohloulou est labellisé Ecogarantie® et vous propose une synergie très douce d’huiles 100% pures enrichies au beurre de cacao, sans ingrédients controversés et sans cire solidifiante.

 

Baume déodorant Makesenz bergamote

La marque Make Senz, qui fait également partie de nos membres, propose quant à elle un baume déodorant formulé à base de beurre de karité, contenant des huiles essentielles de cèdre, de bergamote et de menthe poivrée. Il n’est pas labellisé Ecogarantie®car 76% des ingrédients d’origine naturelle sont bio (nous en demandons 100%)mais nous nous permettons tout de même de le mentionner car plusieurs produits Make Senz sont labellisés Ecogarantie® et leur démarche du “Moins mais mieux” correspond à nos valeurs.

Niveau rapport qualité/prix, le magazine 60 millions de consommateurs a élu leSanex Zero% Sensitive 24h Déodorant Stick comme étant le meilleur déodorant sur le marché. En analysant sa composition, on remarque en effet une composition minimaliste, ce qui est toujours à privilégier, mais deux ingrédients attirent ici l’attention: le Propylène glycol et le Tetrasodium EDTA. En effet, s’ils ne représentent pas de danger pour notre corps, leur production en revanche est polluante et ce sont des matériaux non biodégradables, donc bien souvent interdits en bio.

En tant que consommateur engagé (ou futur consommateur engagé), il est important de bien considérer tous les aspects qui entrent en compte dans une production avant de faire son choix. Une bonne composition est importante, mais les méthodes de production, les emballages, le pourcentage d’ingrédients bio et les énergies utilisées le sont tout autant. Nous incluons tous ces critères dans nos standards, c’est pour cela que le cahier des charges Ecogarantie®est un des plus stricts d’Europe.

 

Vous avez désormais toutes les clés pour ne plustranspirer à l’idée de trouver le bon produit (jeu de mot voulu). Nous gardons bien évidemment un oeil sur cette affaire, et ne manquerons pas de vous en tenir informés, n’hésitez donc pas à nous suivre sur Instagram, Facebook ouLinkedIn!

Amélie
Communication manager
Amélie
Communication manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin