Découverte, Interview

Greentalk: Deborah, créatrice de Je Me Recycle et de Linverse

Ecotalk Deborah Je Me Recycle Linverse eshop blog

Dans cette série d’articles, nous découvrons différents “écofluenceurs” à travers des interviews. Un écofluenceur est un créateur de contenu qui sensibilise sa communauté à des contenus écologiques et au passage à un mode de vie eco-friendly. Aujourd’hui, nous vous présentons Deborah, créatrice du shop en ligne L’inverse et du blog Je Me Recycle. Elle va nous partager sa vision, sa définition d’un “consomm’acteur” et nous en dire un peu plus sur sa boutique en ligne.

 

A PROPOS D’ELLE

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour je m’appelle Deborah, et je suis la créatrice du compte instagram et blog Je Me Recycle, sur lequel je partage des informations et astuces pour une consommation consciente et raisonnée et surtout respectueuse de l’environnement.

Quand as-tu commencé Je me Recycle et pourquoi ?

C’était il y a deux ans maintenant ! Le temps passe vite. J’ai commencé par créer mon compte instagram afin de pouvoir partager toutes les infos que je pouvais rassembler sur l’écologie et le climat. Au fur et à mesure, et suivant la demande de mes lecteurs, j’oriente mon contenu vers des astuces pratiques pour permettre à tous de devenir acteur de sa consommation.

A PROPOS DE SES ACTIVITÉS

Tu as un blog, un compte Instagram, une boutique en ligne… Comment est réparti ton travail et comment t’organises-tu ?

Je ne cache pas que c’est une sacrée organisation ! C’est un travail de tous les jours et qui nécessite beaucoup de rigueur. Mais j’ai la chance d’être passionnée par ce que je fais alors je n’ai pas vraiment l’impression de travailler. Linverse est mon activité principale, mais je consacre le reste de mon temps libre à alimenter mon blog Je Me Recycle et à créer du contenu pour instagram. En termes de gestion et d’organisation, l’outil Notions me sauve la vie et je suis une accro des to-do listes ! 😀

Où trouves-tu l’inspiration pour écrire sur autant de sujets ?

C’est simple : partout ! Que ce soit sur les réseaux, à travers mes lectures ou encore des documentaires que je peux regarder : à chaque fois que j’ai une idée de sujet, j’ai pris l’habitude de la noter. Ce qui fait que j’ai toujours des idées de contenus pour les prochains 6 mois et ça ne s’arrête jamais !

Être consomm’acteur pour moi ne s’arrête pas à l’assiette, ou au dressing. C’est plutôt cette capacité à réfléchir sur tous les aspects de nos modes de vie et à faire des choix pour être en accord avec l’environnement dans lequel on vit.

Mais le plus génial aujourd’hui c’est que je reçois régulièrement des questions de la part de mes lecteurs ou des demandes de sujets à traiter. Et ça, c’est la plus belle source d’inspiration. ☀️

Tu as créé une boutique en ligne, “L’inverse”, quel beau projet! As-tu remarqué une évolution dans la manière de consommer des gens ?

Grâce à Je Me Recycle, j’ai remarqué une vraie volonté de la part du consommateur de trouver des alternatives concrètes pour consommer de manière plus responsable et surtout trouver des acteurs de confiance. Linverse leur permet d’avoir une solution clé en main puisque nous sélectionnons des marques et créateurs engagés sur la préservation des ressources naturelles et qui militent contre le gaspillage des matières. En effet, chaque article proposé sur la marketplace est confectionné en partie ou en totalité à partir de matières recyclées ou revalorisées sur le principe de l’upcycling.

 

A PROPOS DE SES ENGAGEMENTS

Selon toi, qu’est-ce qui est le plus difficile quand tu essayes de réduire tes déchets et d’adopter un mode de vie plus écologique ?

Je pense que le plus difficile finalement c’est de vivre avec la conscience, et la frustration peut-être, que notre mode de vie ne pourra jamais être 100% zéro déchet ou parfaitement écolo. Dans la mesure où on consomme, où on produit, où on vit tout simplement, il y a toujours un minimum d’impact pour l’environnement. Par contre, il existe des solutions plus vertueuses et respectueuses pour l’environnement. L’économie circulaire en fait notamment partie et c’est ce qu’on essaie de valoriser à travers la boutique en ligne : ne jetons plus et ne produisons plus inutilement de nouvelles matières premières alors qu’il y en a déjà tant à utiliser.

Prêtes-tu attention aux labels écologiques lorsque tu achètes des produits d’hygiène, ménagers ou des cosmétiques ? Pourquoi ?

Oui effectivement. Je pense que, même si c’est nécessaire, le consommateur ne devrait pas avoir à porter systématiquement la responsabilité de ses achats. Il doit bien sûr consommer de manière plus raisonnée mais il faut aussi que les marques proposent des articles cohérents avec les enjeux environnementaux actuels.

Les labels sont de bons indicateurs et permettent de nous guider pour faire nos choix. Même s’il est important de bien comprendre les engagements qui se cachent derrière les labels avant de leur faire une confiance aveugle, ils sont des outils précieux.

 

As-tu une marque chouchou dans le domaine du non-alimentaire ?

Aujourd’hui j’en ai 50 et elles sont toutes sur Linverse.fr !

 

UN DERNIER MOT

Si tu pouvais donner un conseil aux personnes qui souhaitent commencer à changer leurs habitudes et prendre soin de notre planète, quel serait-il ?

On dit qu’il vaut mieux avoir des milliers de personnes qui agissent de manière imparfaite plutôt qu’une poignée de personnes parfaites. Alors faites simplement de votre mieux ! Avoir une consommation consciente et raisonnée c’est dans un premier temps s’informer de l’impact de sa consommation (d’où ça vient, où c’est fabriqué, en quelles matières…) et c’est aussi se poser les bonnes questions et adopter quelques réflexes à mettre en place avant d’acheter. Donc continuez de vous posez des questions et soyez curieux.

 

Merci beaucoup à Deborah pour cet échange très intéressant! Vous pouvez découvrir compte Instagram, son blog et son e-shop, Linverse.fr. Et si vous souhaitez découvrir un autre Greentalk, lisez notre interview avec Mau!

Mathilde
Social Media & Public Relations Manager
Mathilde
Social Media & Public Relations Manager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.